Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du janvier, 2017

Another slam in the hall

Et on recommence… Depuis 2009, et ses premiers succès en masters and chelems, Andy Murray est le favori des médias pour remporter l’Omnium d’Australie. J’imagine déjà le bouffon du tennis – Mats Wilander – proclamer le « sieur » Andy meilleur joueur de tous les temps (et changer d’avis le jour même), et j’ai lu récemment (dans un journal britannique, of course) qu’il ne lui manquait que de remporter l’OA et Roland Garros pour dépasser ses illustres rivaux, achever un carrière « plus complète » que les trois meilleurs joueurs de l’ère open, Federer, Djokovic and Nadal.


Par malheur, chaque année c’est la même histoire — Murray n’a jamais été capable de remporter un tournoi de haute lutte, contre une opposition résolue et en forme. Dans le tableau suivant, on peut comparer les résultats des joueurs ayant le plus de succès en Australie pendant les dix dernières années. Il est facile de remarquer que Murray a un bilan très défavorable non seulement contre les gros calibres, mais aussi con…

Et c'est reparti !

J'adore lire les articles de Steve Tignor : il n' y a pas de meilleur fiction ayant le tennis pour sujet. Malheureusement, ce n'est que de la fiction, et si un jour on essaie de se faire une idée de ce qu'a été le tennis du début du XXIème siècle en lisant ses textes, on restera bien loin de la vérité. Pourtant, s'il ne saisit pas la dynamique du combat, il a au moins le mérite de s'en tenir au tennis, et de respecter les joueurs, ce qui n'est pas la cas d'une grande partie de la presse anglo-saxonne qui s'est, une fois de plus, acharnée sur le Serbe.

La finale de Doha était d'une grande qualité, avec un Djokovic globalement en dessus. Depuis ses progrès au service, il y a deux ans, il dispose d'un avantage mince, mais tangible, par rapport au Britannique. Mais ce qu'il semble avoir perdu, c'est la confiance qui s'était accumulée lors des victoires consécutives. Murray, de son côté, au bord de la défaite, avait trouvé l'orgu…